Le duvet, un nid favorable pour les acariens ? NON et bien au contraire!

 

Les idées reçues ont la dent dûre ! Aujourd’hui la boutique SAFRAN fait la chasse aux croyances populaires et vous explique pourquoi les allergiques aux acariens de poussières de maison peuvent eux aussi profiter du confort des literies en plumes et en duvet.

Voici un article très intéressant expliquant pourquoi les literies en plumes ou en duvet ne sont pas des nids favorables à la prolifération des acariens et bien au contraire même :

http://www.nomite.de/fr/elements-interessants-pour-les-allergiques-a-la-poussiere-de-maison.html

 » Beaucoup de bruit pour rien:

Les individus allergiques aux acariens de poussière de maison doivent-ils réellement se priver du confort de la literie garnie de plumes et duvets ? Non, ceci n’est pas nécessaire. Quoique cette question ait été tirée au clair depuis longtemps, elle demeure très controversée. En effet, le préjugé face à la literie garnie de plumes et duvets qui serait le lieu de prédilection des acariens de la poussière de maison, reste ancré dans les esprits.

Qu’en est-il de ce malentendu ?

Le Professeur Hans Jürgens – responsable de l’Institut d’anthropologie industrielle à l’Université de Kiel – est allé à la racine du problème et a conduit une étude à ce sujet. Les résultats confirment que les sujets allergiques aux acariens de la poussière de maison peuvent bel et bien profiter de la literie garnie de plumes et duvets, voire qu’elle est très conseillée.

Rien ne vaut d’essayer.

Suite aux essais en laboratoire démontrant que la literie garnie de plumes et duvets n’avait aucun lien de cause à effet avec l’apparition d’une quantité plus ou moins importante d’acariens de poussière de maison, le Professeur Jürgens a réalisé une étude représentative sur des couettes issues de différents ménages. Dans tous les cas, il a pu démontrer qu’il n’y avait pratiquement aucun acarien dans les literies analysées.

La démarche

Ce n’est pas l’acarien lui-même qui déclenche l’allergie, c’est sa déjection, et ceci uniquement s’il apparaît en force. Du point de vue allergologique, la présence d’individus isolés n’est pas déterminante. Les acariens sont présents dans tous les intérieurs, car ils se sentent à l’aise dans les mêmes conditions environnementales que celles de l’être humain. C’est pourquoi, il n’est que difficilement possible de les exterminer en totalité, sans en être pour son confort et sa qualité de vie. Or, puisque seule l’apparition massive d’acariens est considérée comme présentant un risque pour les sujets allergiques aux acariens de la poussière de maison, il a été procédé, en un premier temps, à l’étude des conditions de prolifération massive des acariens.

L’alimentation

Les acariens se nourrissent essentiellement de squames humaines et animales ; l’être humain en produisant env. 0,5 à 1 gramme par jour, dont 0,25 gramme suffit à alimenter plusieurs milliers d’acariens pendant des mois. Ainsi qu’en témoignent les essais, les plumes et duvets ne figurent pas au menu des acariens. En conclusion, ce ne sont ni les plumes ni les duvets qui nourrissent les acariens, c’est l’être humain.

La barrière textile

Aspect intéressant tiré de l’étude, les acariens sont bien trop grands pour traverser le coutil de la literie garnie de plumes et duvets. Ce coutil garantit un échange climatique optimal ; cependant, il est tissé de manière tellement dense et serrée que même le duvet le plus fin ne pourra passer au travers. C’est ce que le spécialiste qualifie par « étanche au duvet ». Les acariens de la poussière de maison ne sont nullement intéressés à traverser le coutil pour accéder aux plumes et s’en nourrir. De plus, le coutil étanche aux plumes et duvets présente une barrière supplémentaire les empêchant de migrer vers l’intérieur de la literie.

Résumons : un oui franc en faveur des plumes et duvets.

Les sujets allergiques aux acariens de la poussière de maison peuvent profiter pleinement et sans regret des avantages et du confort de la literie garnie de plumes et duvets. Car, comme en témoignent les résultats découlant de l’étude, il y a deux raisons pour lesquelles il n’existe pratiquement pas d’acariens dans la literie plumes et duvets : d’une part, parce qu’ils se nourrissent essentiellement de squames et non de plumes et de duvets et que de la sorte les acariens ne sont pas intéressés du tout à passer au travers du coutil. D’autre part, l’étanchéité du coutil au duvet les empêche de pénétrer cette barrière textile. 

Pour en savoir plus voici d’autres liens très intéressants sur le sujet :

http://www.downmark.com/consumer_information/FR-allergies.htm

http://www.hjtrading.biz/fr/sweetdreams/infostech/allergies_fr.html

Nous nous tenons bien entendu à votre disposition pour tous renseignements complémentaires à ce sujet…

blog_DownProducts

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.