Un brin d’histoire sur Coco et moi Marie Jo

Un brin d’histoire. Coco Chanel chassait, elle aimait les sports et montait à cheval comme les hommes. C’est pourquoi les corsets ont été jetés au rebut car elle aimait être libre dans ses vêtements pour bouger justement. Tout le contraire de la silouhette Gibson Girl de l’époque où la femme était corsetée.

cocochanel #biographiccoco #chezsafran Avenue Bernard Ritz Paris #gibsongirl

Marylin Monroe qui porte la nuit le fameux parfum No. 5 de Chanel, quel coup de pub de maître!
Ma lecture du mois, une série très intéressante illustrée de façon graphique. Ensuite ce sera Dior.
C’est Chanel qui maîtrisait bien avant tout le monde l’art du marketing qui a popularisé « la petite robe noire ».
C’est ti pas bô la vie!! Il est possible de louer la suite où Chanel a passé plus de 30 ans au Ritz à Paris, à environ un coin de rue de la boutique rue Cambon dans le premier arrondissement. Tout rénové récemment avec vue sur la Place Vendôme. Rêvons, rêvons car cela est gratuit!

À propos de moi, Marie Josée. Ce sont mes études, la mode. Technique vestimentaire au cégep Marie Victorin et Fashion Marketing au collège LaSalle. Ma grand mère Yvonne Saint-Pierre (du côté de ma mère) cousait et ma mère aussi Solange Dagenais cousait.

Lorsque j’étais enfant, ma mère et moi allions chez Poirier à Saint-Jerôme, un magasin de tissus où toutes sortes de projets sur mesures étaient possibles tels qu’habillage de fenêtre, literie etc. Ils vendaient aussi des patrons tels que Butterick, Vogue, j’étais fasciné par les catalogues de patrons et les étalages de tissus. Je savait ce que j’aimais et tentais toujours de dénicher l’imprimé qui me faisait vibrer.

Ma mère était et est toujours jusqu’à aujourd’hui une femme curieuse qui aime apprendre constamment de nouvelles choses.

Nous montions à Montréal et prenions le métro pour descendre à la station aux colonnes oranges McGill pour magasiner downtown Montreal. Des souvenirs impérissables qui ont développés mon goût et ma curiosité pour les vêtements.

Merci maman, je t’aime, merci. Bon jeudi!

Le site internet du temple des tissus ou j’ai passé mon enfance….chez Poirier à Saint-Jerome près du cégep de Saint Jerome une rue en pente pas loinde la cathédrale de Saint-Jerome.

Les pantalons Lisette L

Conçus ici à Montréal par la compagnie Lisette L pour Lisette Limoges. Des pantalons confortables car avec extensibilité, large bande de taille qui ne roulent pas soit dit en passant et sans poches ni braguette. Nous les enfilons comme un legging mais c’est un pantalon droit saillant. Lisette l’appel le pantalon flatteur de par sa conception. Les tissus proviennent d’Europe la confection est fait ici à Montréal. Abordables entre 130$ et 150$, tailles 0 à 18 ans.

Triomphante, la marque Lisette L est désormais vendue aux quatre coins de la planète soit, au Canada, aux Etats-Unis, en Espagne, en Grande Bretagne, en Italie et en France. Même Oprah Winfrey a avoué avoir une garde robe pleine de pantalon Lisette en 2015. Elle avait fait la couverture de son propre magazine « O » photographié portant un pantalon Lisette L.